Pas de pied, pas de cheval !

IMG_6095

Comme le dit l’adage : pas de pied, pas de cheval !

Tout comme pour nous, marcher devient un exercice beaucoup plus compliqué lorsque les pieds sont blessés… alors n’imaginez même pas fournir un effort plus intense !

En effet, un corps étranger, des fissures (sur la sole, la fourchette ou la ligne blanche) peuvent engendrer une infection ou un abcès… pas toujours visible à l’oeil nu, jusqu’à ce que le cheval attire notre attention en se mettant à boiter… et oui, ça fait mal… 😦
Et là on appelle le maréchal-ferrant ou le vétérinaire!

La seime (fissure longitudinale de la corne entourant le pied) peut être évitée avec un parage régulier et en hydratant le pied…
C’est une porte ouverte aux infections et cela peut être douloureux pour le cheval suivant l’ampleur de la seime.
Une fois la seime présente, c’est le maréchal-ferrant qui prend le relai pour le traitement…

Pour éviter des souffrances à votre cheval, il est indispensable de vérifier et de prendre bien soin des pieds de votre compagnon!
Sans oublier de faire appel à un professionnel pour, au minimum, parer les pieds de votre cheval régulièrement!

J’ai donc décidé de partager avec vous les produits que j’utilise sur mon cheval (pieds nus) et qui se sont avérés très efficaces cet été sur une fourchette fragile, fissurée qui commençait à « pourrir ».
Pas d’abcès, ni de boiterie, mais une fourchette fissurée à plusieurs endroits et une sole qui s' »effritait » de plus en plus…

On m’a conseillé la marque anglaise RED HORSE PRODUCTS, dont la gamme de soins pour les pieds est remplie d’ingrédients naturels (miel, argile, oxyde de zinc, huiles essentielles…).

En plus du nettoyage quotidien, je retire toutes les saletés/cailloux du pied avec un cure-pied et une brosse métallique tous les 10/15 jours. Personnellement, je porte une paire de gants de bricolage pour protéger les mains, vu que notre peau est plus fine que leur corne… 😉


IMG_6084

IMG_6082

En fonction de l’état de la sole et la fourchette :

  • Je passe le Sole Cleanse sur la fourchettes et les lacunes, et si besoin sur toutes les fissures ou petits trous que je détecte, pour les nettoyer de toute saleté et prévenir toute infection.
    Si votre cheval a peur du spray comme le mien, imbiber suffisamment un coton ou une compresse (une par pied!) avec le produit et presser le pour faire couler le liquide sous le pied du cheval!
    Laissez sécher le produit avant d’appliquer la suite (le temps de démêler la crinière, par exemple!).

IMG_6092

  • Ensuite, si je remets mon cheval au pré, j’applique à la main (avec mes gants de bricolage ci-dessus) le Field Paste sur toute la surface du dessous du pied, en insistant bien sur la fourchette, dans les lacunes et la ligne blanche.
    Cette pâte est assez épaisse et collante (argile, miel…) et elle forme une barrière à l’humidité et aux agents bactériens qui pourraient infiltrer les trous sous le pied.
    Plusieurs jours après l’application, on sent toujours l’odeur du produit sous les pieds, même si la pâte a « disparue ».
    Ce produit n’est pas adapté si votre cheval vit sur de la paille, car les brins de paille « décrochent » la pâte du pied !

IMG_6085    IMG_6090     IMG_6091

  • Si je rentre mon cheval en box après les soins, j’applique donc le Sole Paint de la même manière que le Field Paste, mais au pinceau.
    Ce produit agit également comme une barrière de protection mais est beaucoup plus fluide et n’accroche pas la paille !
    Son application peut s’avérer nécessaire plus fréquemment.  Convient également aux pieds ferrés.

IMG_6093

En cas d’abcès ou fissures importantes, j’applique le Hoof Stuff pour combler les trous. C’est un mélange de fibres de coton imbibés de miel et d’huiles essentielles que l’on va insérer dans les trous vulnérables aux bactéries.
J’en prend des petits bouts avec un cure pied propre (nettoyé au Sole Cleanse par exemple), que je modèle ensuite (avec les doigts) à la forme qui convient. Puis je les insère dans les trous/fissures à l’aide du cure pied propre et je change ces boulettes au bout de 24/48h.

IMG_6086

IMG_6088

Pour l’hydratation de la partie extérieure du sabot, je n’applique rien… La corne s’hydrate de l’intérieur, les apports nutritifs par l’alimentation sont donc essentiels !
Entre 2 parages, il m’arrive de faire tremper le sabot dans de l’eau s’il est trop sec, avant de faire une sortie par exemple.

Pour finir, j’ai également fait une cure de plantes contenant de la Biotine naturelle très efficaces pour favoriser la pousse de la corne et des crins.
Personnellement, j’ai testé la marque Française AJC Nature et j’en suis très satisfaite! Le résultat était vraiment visible!
Le seau de 1kg m’a duré 3 mois et demi, donc un bon rapport qualité-prix!

Ci-dessous un ensemble de photos où on voit nettement la pousse de la corne, ayant commencé la cure début mars!

Capture d’écran 2015-10-13 à 20.19.56

 

Voilà le parcours de soins de mon cheval…  A vous de jouer!

N’hésitez pas si vous avez des questions! 😉

Nathalie

 

Publicités

2 réflexions sur “Pas de pied, pas de cheval !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s