Devenir propriétaire d’un cheval – A dream come true

Se lancer dans l’aventure d’une relation privilégiée avec son propre cheval n’est pas rien!!

Un rêve la plupart du temps… mais qui demande un peu d’implication pour qu’il devienne réalité!

C’est une vraie responsabilité, pour nous humains, de faire de notre mieux pour assurer le bien-être physique ET mental de ce nouveau compagnon. 

Que le cheval (ou poney) soit plus ou moins jeune, il va falloir réussir à créer un lien, une complicité entre deux êtres aux langages bien différents.

Ce sont des animaux qui, au plus profond d’eux même, ont besoin de liens sociaux. Il vous faudra donc devenir un « cheval honoraire » à ses yeux!

Au fil de mes rencontres avec des cavaliers ayant besoin d’un peu d’aide dans cette tâche primordiale (communication et relationnel), j’en suis venue à cette conclusion :
se faire aider un peu (beaucoup, passionnément… 😉 ) par un professionnel peut éviter l’installation de mauvaises informations ou d’erreurs d’interprétation, qui se solderont par des frustrations du couple humain/équidé…

Plus particulièrement avec des jeunes chevaux/poneys, encore en pleine recherche de limites, un professionnel pourra aider le propriétaire à mettre en place dès le début des codes de communication clairs (attitude, posture, timing).

En effet, l’équitation n’ayant aucune signification pour le cheval, l’humain se doit de lui apprendre (les codes de) l’équitation 

Même avec un cheval moins jeune (ou ayant plus d’expérience), ne pas trop attendre pour se faire aider lorsqu’on a l’impression de ne pas s’en sortir seul.
A force d’avoir la sensation de « ne pas y arriver », le découragement, des mauvaises habitudes, une perte de complicité s’installent petit à petit… et génèrent beaucoup d’interrogations et des frustrations de ne pas voir le « rêve » se réaliser comme envisagé…

Enfin, quelque soit l’âge du cheval et du propriétaire, l’approche très riche du travail en main (qui ne se limite pas seulement à longer un cheval en rond…) permet l’apprentissage et/ou le perfectionnement de la communication entre les 2 élèves. Lien et complicité peuvent ainsi se former!

Outre la confiance de votre compagnon (que vous allez essayer de gagner!), d’autres facteurs sont à prendre en compte pour le bien être de votre cheval afin d’optimiser votre relation, tels que :

  • l’environnement de son lieu de vie
  • l’alimentation adaptée, en quantité et qualité
  • l’observation de ses comportements
  • garantir des soins réguliers (dentiste, ostéo, shiatsu), même en prévention…
  • le choix du harnachement adapté (taille/type de mors, taille/forme de la selle…)

Je suis loin d’avoir l’expérience de grands hommes de chevaux (très connus ou non) et je ne peux pas affirmer que tout cheval est forcément récupérable, ou que certains ne le seront jamais…

Tout ce dont je suis sûre, c’est que la notion de temps est primordiale avec les chevaux. Certains auront besoin de plus de temps que d’autres pour faire confiance à leur « cheval honoraire »… parfois, ce même « cheval honoraire » (l’humain, quoi pour ceux qui ne suivent plus! 😉 ) aura besoin de temps pour remplir son rôle!

Donc si vous avez de la patience (un peu), du temps (beaucoup) et de la persévérance (passionnément)… vous êtes sur la bonne voie!!

« Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est ».   Nuno Oliveira

best friends

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s